mardi 29 décembre 2015

Les disparus du Clairdelune


Je n'ai pas attendu longtemps après sa sortie pour le lire ce deuxième tome tant attendu! Il y a environ 2 ans, j'ai eu un immense coup de cœur pour le premier tome et vous pouvez en (re)lire la chronique ICI. Qu'est-ce que j'ai été contente quand la date de sortie a été annoncé! Enfin!!!

C'est incroyable de voir l'hystérie qui s'empare de moi quand je suis dans la même salle que cette série, voire même quand j'y pense et même pendant que je vous écris ces mots!!!!!!! (les points d'exclamations sont là pour vous le prouver)

Et ce tome 2 n'a pas échappé au coup de cœur non plus! Oh la la! C'est une explosion de sensations que j'ai ressentie en lisant ce livre. 

Tout d'abord, il y a l'hésitation: et si j'étais déçue? J'ai lu le premier tome il y a 2 ans, aurais-je oublié un détail essentiel? Et puis non. Il y a un petit résumé au début du livre qui m'a remise dans l'ambiance tout de suite.

Ensuite, j'ai ressenti le bonheur de retrouver cet univers, ces personnages que j'ai tellement aimé. Nous voilà à nouveau dans la Citacielle avec sa complexité folle. Voici Ophélie et son écharpe malicieuse. Et voici tous les personnages que j'avais aimé dans le premier tome. Je suis à la maison et je peux déguster ce livre tranquillement. Déguster et pas avaler car j'aimerai que ce livre soit sans fin.

Dans ce deuxième tome, la relation entre Ophélie et Thorn se développe et j'ai adoré ça! Il y a des rebondissements rien que dans l'évolution de leur relation. Ce sont des montagnes russes pour mon plus grand plaisir et agacement! J'ai d'ailleurs plusieurs fois grogner sur Ophélie (pas Thorn parce que lui c'est mon chouchou). Et j'adooooore quand je me comporte de cette façon car ça veut dire que je vis l'histoire à fond et que le livre est génialement génial.

L'intrigue principale se poursuit dans Les Disparus du Clairdelune, mais Christelle Dabos y a glissé une autre intrigue qui a donné son nom au tome. C'est une petite enquête très captivante qui nous embarque dans les mystères des illusions de la Citacielle. 

J'étais contente car l'auteure nous fait découvrir des autres lieux que la Citacielle et nous montre par là à quel point elle est forte dans la construction d'univers. Tout est si précis et clair que je m'y croyais.

Bref, je ne sais plus quoi dire à propos de ce roman. Tout est parfait. Je n'ai trouvé aucune longueur et j'aurais voulu qu'il soit encore plus long pour rester plus longtemps avec Ophélie. Maintenant j'attends le 3ème tome!!! 

La Passe-miroir, tome 2: Les disparus du Clairdelune
Christelle Dabos
Gallimard, 2015

2 commentaires:

  1. Ta chronique est très intéressante ! J'ai beaucoup aimé le deuxième tome, et je l'ai même préféré et j'aime beaucoup Archibald :) Moi aussi j'ai fais ma chronique : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/04/la-passe-miroir-t2-les-disparus-du_87.html

    Bisous, Mélanie

    RépondreSupprimer