vendredi 17 avril 2015

L'extraordinaire garçon qui dévorait les livres / Coincé

Bon dans cet article, ce n'est pas un album mais deux que je vous propose. En fait, ce sont deux albums d'Oliver Jeffers que j'aime beaucoup. J'aurais pu en choisir d'autres qui sont également hillarants: Cet élan est à moi qui explique gentiment aux enfants qu'un animal n'est pas une propriété mais un être vivant qui vit comme il l'entend, Le filou de la forêt qui est une enquête bien menée, ou encore Le pull-over sur la différence et l'effet de mode (entre autres sujets).

Je vous mets la petite description de l'auteur par l'Ecole des loisirs, description que je trouve amusante:
Né en Australie en 1977, Oliver Jeffers a grandi en Irlande. Après avoir passé son diplôme en communication visuelle à l’université d’Ulster, il a parcouru le monde, “joué des cuillères” dans les pubs irlandais pour gagner sa vie, avant de se mettre au dessin – et d’y trouver une façon plus prometteuse de gagner sa vie. Oliver adore la nourriture plastique, les poignées de valises et Elvis. Sa lubie : écrire d’innombrables listes qu’il ne lit jamais.


L'extraordinaire garçon qui dévorait les livres d'Oliver Jeffers chez Kaleidoscope (2007)

Henri adore les livres. Mais Henri ne les utilise pas comme la plupart d'entre nous... Non! Henri les mange littéralement. Et plus il en mange, plus il apprend des choses. Mais attention à l'indigestion...

C'est un livre assez rigolo que je lis souvent aux classes. On dit souvent d'un bon lecteur qu'il dévore les livres. Et bien cette fois, l'auteur a pris cette expression à la lettre. Et ça fait rire! Parce qu'ainsi, toutes sortes de jeux de mots se dévoilent!

Les illustrations sont un mélange de dessin, de collages et de peinture. C'est assez curieux mais c'est le meilleur moyen pour nous faire voir des lettres qui se baladent, des morceaux de livres d'écoles ou de journaux. Et j'adore les petits personnages que dessine cet auteur!


Coincé d'Oliver Jeffers chez Kaleidoscope (2012)

Alors là! C'est un album ultra délirant qui met une ambiance de folie lors des accueils de classe!! En fait c'est tellement absurde et improbable qu'on en éclate de rire. Il m'est arrivé de devoir faire une pause lors de ma lecture car je rigolais autant que les enfants.

En fait c'est l'histoire de Floyd qui coince son cerf-volant dans un arbre. Alors il commence par envoyer sa chaussure qui reste coincée à son tour, puis sa deuxième chaussure, puis le chat. Il envoie aussi l'échelle, et un saut de peinture, etc... Et tout reste coincé! Plus les pages se tournent et plus la situation devient abracadabrantesque. Pour vous dire il envoie aussi un orang-outan et un semi-remorque entre autres. Et puis, plus j’énonce les objets que ce petit garçon envoie, plus j'entends les enfants crier "Oh nooooon!!!" ou "C'est pas possible!!!". Bref, c'est un régal pour moi et pour les enfants!

Tout cela avec le trait de crayon toujours aussi agréable d'Oliver Jeffers!


Bref, c'est un auteur-illustrateur pour la jeunesse qu'il faut suivre à mon avis! Il se réinvente à chaque fois, et c'est toujours un délire et un délice!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire