lundi 19 mai 2014

Au douzième coup de minuit


Je ne lis pas trop de romances et pourtant j'aime beaucoup les histoires d'amour. Je sais qu'en lisant ce genre, je vais avoir affaire à une lecture légère qui fait du bien de temps en temps.

Kate est devenue l'intendante de la maison de son père depuis la mort de celui-ci et depuis que sa belle-mère règne sur cette maison en tyran. Cette femme peu sympathique va marier sa fille Victoria. Mais pour ce faire, elle doit rencontrer l'oncle de son futur, le prince Gabriel. Par un coup du sort, Kate est envoyée au prince déguisée en Victoria.

Premières phrases: Il était une fois, il n'y a pas si longtemps...
Cette histoire commence avec un carrosse qui n'avait jamais été citrouille, même s'il disparaissait à minuit, une marraine qui avait oublié ses responsabilités, même si elle n'avait pas de baguette magique, et quelques-uns des fameux rats qui, en secret, auraient sans doute adoré porter livrée.

Ce roman est une adaptation du conte de Cendrillon et on en voit en effet les références au fil du texte. C'est l'aspect de cette romance qui m'a donné envie de le lire. Parce que dans les romances, il y a du bon mais aussi beaucoup de mauvais alors ce n'est pas facile de trier! Heureusement que j'ai le conseil de quelques blogueuses pour faire mes choix! Et comme j'adore les contes de fées...

Ici, Cendrillon s'appelle Kate et est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Elle est très intelligente, a de la réplique, reste souvent très sérieuse et elle sait ce qu'elle veut. Alors forcément, j'avais envie qu'elle soit heureuse, au lieu de rester sous le joug de son affreuse belle-mère. Et elle va croiser le chemin de Gabriel.

Ce prince charmant n'a rien d'un ange. C'est un prince qui a conscience de son charme et qui s'en sert sans scrupules. Malgré son côté très arrogant, je l'ai bien aimé car il n'est pas qu'un nobliau charmant, c'est aussi un homme qui a des rêves et une certaine culture. 

Bref, tous les ingrédients sont là pour faire une romance! Et elle a très bien fonctionné avec moi. L'histoire n'est pas très originale, j'ai vu les grosses ficelles très rapidement, les clichés du genre sont présents. Mais, j'ai adoré lire cette histoire d'amour, une histoire digne d'un beau conte de fées! 

Dans ce genre de roman, il y a toujours un personnage secondaire qui sort du lot, assez différent. Ici c'est Henry aussi appelée Lady Wrothe. Elle est la marraine de notre héroïne et on peut dire qu'elle l'aide vraiment bien! C'est un personnage excentrique, étonnant et attachant. 

Pour finir, je vais quand même parler de la chose qui m'a énormément dérangée. C'est souvent le cas dans les romances ainsi que dans les romans de Bit Lit. Je parle de la double personnalité de Kate. Pour moi, Kate ressemblait un peu à Elinor dans Raison et Sentiments de Jane Austen. C'est un personnage droite, vertueuse, intelligente et qui garde la tête sur ses épaules. Le problème vient au moment où elle rencontre Gabriel. Elle devient une autre: elle perd toute raison et ne ressent qu'un immense désir sexuel envers son prince. Non mais... ce n'est pas réaliste du tout!!! D'accord, le désir peut être présent mais de là à oublier tous ses principes pour les beaux yeux d'un homme, ça ne ressemble pas du tout au personnage de départ. Elle se transforme complètement et c'est agaçant parce que c'est récurrent dans le roman. Et ce n'est pas le premier roman dans lequel je lis ça. Et c'est tellement dommage! 

Cette histoire m'avait forcément fait penser au film avec Drew Barrimore: A tout jamais, une histoire de Cendrillon. C'est un film que j'avais ADORE!!! Un vrai conte de fée sans magie! Dans ce film, ça se passe en France sous François Ier (si je ne me trompe pas) et dans le roman d'Eloisa James c'est en Angleterre à l'époque de Napoléon Ier. Si vous avez aimé l'un, vous aimerez sans doute l'autre! 

Bref, voici une romance bien sympathique. Un bon divertissement si on veut faire une pause entre deux lectures avec des sujets plus durs. Je lirai sans aucun doute les autres romans de cette série. Je crois que le prochain est dédié au conte de la Belle et la Bête, un conte que j'adore!

Il était une fois : Au douzième coup de minuit,
Eloisa James
Editions J'ai lu, 2012 (Aventures et Passions)


1 commentaire:

  1. J'avais bien aimé mais c'est pas la romance de l'année :)

    RépondreSupprimer