jeudi 13 juillet 2017

Royaume de vent et de colères


Voici un petit achat compulsif au salon de Livres Paris. J'en avais lu du bien et puisqu'on en a remis une couche en me le conseillant sur place (merci Coralie!), le voilà dans ma bibliothèque.

Marseille s'oppose au Roi de France en 1596. La ville est assiégée et cela peut bouleverser la vie de différents personnages... à moins que ce ne soient eux qui bouleverseront l'Histoire... 

Premières phrases: Victoire
La tenancière de la Roue de la Fortune me précède dans l'escalier. Nous nous engageons sur la coursive au moment où une porte se referme devant nous. C'est la chambre du chevalier Gabriel de Saint-Germain. J'ai le temps de plonger mes yeux dans les siens par l’entrebâillement. 

Je n'attendais pas grand chose de cette histoire en fait. C'est vraiment un achat surprise sur conseils. Sans ceux-ci, je pense que je ne l'aurais sans doute jamais lu.

Et pourtant, j'aurais loupé une sacrée bonne histoire ! En effet, j'ai lu ce livre en trois jours, ce qui est très rapide pour moi, même si le livre n'est pas énorme. Cela prouve mon grand intérêt pour le livre et la difficulté de la lâcher une fois ouvert.

Ce récit m'a rapidement capté et les chapitres courts en sont surement une des raisons. La construction est vraiment dynamique. Chaque chapitre est écrit du point de vue d'un personnage. Grâce aux chapitres courts et aux coupes particulières, j'avais très envie de lire toujours plus loin. De plus, le roman est découpé en 3 parties. La première et la troisième se passent en 1596 à Marseille, au moment du siège de la ville. Mais la seconde est la partie qui m'a le plus troublée. On y suit les mêmes personnages à des moments différents de leur vie. La chronologie en est toute bouleversée et j'avoue avoir regarder plusieurs fois les dates pour m'y retrouver. Pourtant, ce procédé est génial. Ainsi, on découvre les liens entre les personnages petit à petit, de même que leur histoire personnelle, ce qui étoffe beaucoup leur personnalité. 

L'auteur nous propose donc de suivre plusieurs personnages différents qui vont vivre l'Histoire à leur façon. Ces personnages ne sont pas tous importants pour la grande Histoire. Cependant, ils ne sont pas simplement banals et tous liés les uns aux autres. On y trouve une ancienne mercenaire, un assassin, un chevalier, etc. 

Ces personnages sont tous aboutis et pas du tout clichés. Ils prennent des décisions cohérentes, parfois tellement fortes. Axelle en particulier m'a beaucoup marquée. Elle était mercenaire et s'est rangée avec son mari pour créer une vraie famille. Et pourtant, elle n'oublie pas son ancienne vie qui la titille de temps en temps. Suivre ses états d'âme a été captivant. Elle aime sa vie d'avant, elle aime sa vie actuelle, elle aime son mari et son bébé. Elle est dans un état assez incertain. Et puis, le fait qu'elle soit une femme n'est pas anodin. En tant que femme, elle existe, elle en impose et ça fait réfléchir. C'est elle que j'ai préféré suivre. 

J'ai refermé ce livre avec le sentiment d'avoir lu quelque chose de puissant. Tout est connecté et on ne le découvre parfois qu'assez tardivement. La grande Histoire reprend sa place et écrase les personnages.

Je trouve que le titre est parfait! Cette cité qui est envahie par le vent, mais qui sent venir la tempête qui se prépare. Et puis les colères des différents personnages! On y a mention par touche au fur et à mesure du récit. Il est parfait! 

Pour finir, j'ajouterai que la magie dans cet ouvrage est vraiment amenée de façon subtile et intelligente. Elle n'a pas une place très importante, elle existe en arrière plan et elle n'est pas forcément bonne. Et pourtant elle est là. C'est une nouvelle façon de l'utiliser et j'apprécie.

Bref, une excellente surprise! Un roman qui se lit très facilement, très rapidement, qui nous propose des personnages qui en imposent, un roman qui vaut la peine d'être lu! Auteur à suivre! (J'ai d'ailleurs son dernier livre dans ma PAL)

Royaume de vent et de colères,
Jean-Laurent Del Socorro
ActuSF, 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire