samedi 11 avril 2015

Chasse au gorille


Dès que Stéphane Henrich sort un album, je suis contente. Il nous pond des histoires vraiment savoureuses. Celui-ci est l'un de mes préférés car il joue sur le contraste entre ce que dit le texte et ce que nous montre l'image.

"Les Pygmées sont des êtres anormalement petits"
Nous sommes donc en présence d'un explorateur. Il est venu dans la jungle africaine dans le but de chasser le gorille. Lord Dickinson nous propose son journal de bord. Ça, c'est le texte. Mais l'image nous montre ce qu'il s'est vraiment passé...

Quand je lis cet album à une classe, il faut déjà que je m'assure qu'ils comprennent ce qu'est un explorateur et un naturaliste (on m'a déjà répondu que c'était un homme qui se baladait tout nu!). J'ai testé avec plusieurs niveaux mais ces deux termes sont assez compliqués pour les plus petits et comprendre le décalage texte/image n'est pas donné à tout le monde. Je les lis donc à partir du CE2, si la classe est bien dégourdie. 

Après avoir mis au point tout ça, c'est parti. S'ils comprennent vite que le texte et l'image ne raconte pas la même chose, les rires commencent très rapidement. Ce Lord Dickinson raconte avec beaucoup d'orgueil comment il a combattu les pygmées, comment il a approché les gorilles et à quel point il est héroïque. Il est tellement désagréable que c'est un plaisir de se moquer de lui.

Au début, je n'aimais pas trop les dessins. J'aimais bien quand tout est lisse et bien terminé. Ici, c'est comme une esquisse et la couleur ne remplit pas tout le dessin. Je trouvais que ça faisait un peu brouillon. Mais je crois que la lecture des albums au cours des 3 ans et demi que j'ai passé en section jeunesse a changé ma façon de voir les choses. Même chose question bande dessinée d'ailleurs. Et ces dessins ont leur charme! Regardez le bel uniforme du major Stanford sur la couverture! Et les jolies plumes sur la tête du Pygmée! Et puis le texte est si savoureux que je me suis vite habituée aux images.

Bref, c'est un livre qui n'est pas facile à appréhender par les enfants à première vue, mais qui, au final, déclenche des crises de rire!

Chasse au gorille ou n'est pas Lord Dickinson qui veut...
Stéphane Henrich
Kaleidoscope, 2011






1 commentaire:

  1. J'en fais des découvertes chez toi, dis donc! :D Hop, commandé! ^^

    RépondreSupprimer