mardi 16 juillet 2013

L'énigme des Blancs-Manteaux


Voilà quel livre j'ai décidé de mettre dans ma valise pour partir au soleil!

Un polar historique dans le Paris du XVIIIe siècle. Pour sa première enquête, Nicolas Le Floch va découvrir ce qu'il est advenu de son supérieur qui a soudainement disparu.

Premières pages: Dans la nuit du vendredi 2 février 1761, un équipage avançait péniblement sur la voie qui conduit de la Courtille à la Villette. La journée avait été sombre et, à la tombée du jour, de lourds nuages avaient éclaté en pluie et en tourmente.

C'est vrai que je ne lis pas beaucoup de roman policier. Je me suis laissée tenter par celui-là car c'est un policier oui, mais qui se déroule à l'époque de Louis XV et de Madame de Pompadour. C'est une époque que j'aime beaucoup alors pourquoi ne pas lire cette enquête. En plus, c'est super intéressant de voir comment on enquête à cette époque sans test ADN ou tous ces machins super sophistiqués qu'on voit dans les séries télé.
 
Dans ce livre, Nicolas Le Floch, notre enquêteur, utilise sa tête et le réseau d'informations des policiers de l'époque et des mendiants ou prostituées! C'est trop génial je trouve!
 
Il faut savoir que j'avais vu cette histoire à la télévision car Nicolas Le Floch est décliné en série télé. Il faut savoir aussi que j'avais presque oublié l'histoire et j'ai été super étonnée à la fin en découvrant le pot aux roses. C'est bête mais je regardais la série parce que Nicolas Le Floch est totalement craquant! Et dans le livre il l'est aussi! Bon je trouve qu'il se comporte un peu mal avec les femmes! On ne va pas voir une jeune fille si on a juré son amour à une autre! Non mais! Mais c'est quand même un gentleman et il a bon cœur! De plus, c'est un excellent observateur et il mène très bien ses enquêtes! Surtout quand on sait qu'au départ, il n'a pas complètement la confiance de ses supérieurs.
 
Nicolas doit mener une enquête officiel et une enquête secrète. Tout ça se mêle et s'emmêle avec la vie de notre enquêteur. C'est passionnant et je me suis fait avoir! L'auteur m'a bien baladé et je n'ai pas trouvé le coupable à la fin! C'est tout ce que je demande à un roman policier!
 
L'énigme des Blancs-Manteaux,
Jean-François Parot,
10/18 (Grands détectives)

2 commentaires:

  1. Tu relances mon intérêt, faut que je le lise ça a l'air choueeeeette!

    RépondreSupprimer
  2. Je note, tu m'as tentée :D
    Bises

    RépondreSupprimer